En savoir plus sur www.parc-golfe-morbihan.bzh

Haut de page

logo damgan la roche bernard tourisme
logo golfe du morbihan vannes tourisme
logo baie de quiberon

LES CHANTIERS OSTRÉICOLES

Venir dans le Golfe du Morbihan sans même goûter une huître ? Impossible. Si vous n’êtes pas de grands adeptes de la pêche à pied, l’ostréiculteur est votre meilleur allié !

L'huître que vous allez déguster est élevée au sein d’un chantier ostréicole. Celui-ci est composé d’un terre-plein installé le long du trait de côte pour être au plus près de la ressource. S’y ajoute une cale, un escalier ou une rampe d’accès pour faciliter le lien terre-mer et la circulation de la marchandise. Le chantier est agrémenté d’une cabane ou d’un atelier permettant de travailler au sec les jours de tempête. Sur les rivages du Golfe, les chantiers se sont transformés au gré des évolutions techniques de cette culture marine.

 

Activité expérimentale au début du XIXe siècle, l’ostréiculture s’est peu à peu imposée sur une grande partie du littoral pour devenir une activité identitaire du Parc naturel régional du Golfe du Morbihan. Ses multiples zones abritées et ses vasières en font un territoire particulièrement adapté à l’élevage de l’huître. À partir de 1850, l’ostréiculture se développe de façon générale sur le rivage et l’estran des communes du Golfe du Morbihan. Jusque dans les années 1980, c'est l'huître plate qui est élevée. Quasiment décimée par une maladie, elle est remplacée par l'huître creuse. Vous aurez la chance d’observer des vestiges de chantiers ostréicoles notamment le long des rivières d’Auray, de Crac’h et de Pénerf et d'autres encore bien actifs.

Attention lors de vos promenades, les chantiers en activité sont des zones de travail et, sauf indication contraire, ne sont pas visitables.

Cabanes et terre-pleins ostréicoles
Rivière du Bono
Chantier ostréicole
Kerivaud, Locmariaquer
Paysage ostréicole
Pen Cadénic, Le Tour-du-Parc
Bassin ostréicole
Kerarno, Saint-Philibert

L'atelier ostréicole de Roguédas, Arradon

Notre carte postale du jour nous amène à Roguédas. Au-dessus de la plage, un ancien atelier ostréicole, de l’époque de l’huître plate, se démarque par ses pierres apparentes et ses grandes ouvertures en plein cintre soulignées par un entourage de briques. Mais l’ostréiculture n’appartient pas au passé. Sur le littoral d’Arradon, quatre ostréiculteurs sont en activité, proposant pour certains visite et dégustation.


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/arradon-carte-postale maritime-l-atelier-ostreicole-de-roguedas18-06-2018-12031634.php#IG2Z Q0pmDLJEZ0l1.99

en

parle !

Visitez un chantier ostréicole !

  • Avec Au Rythme des Marées :

Ivan Selo, ostréiculteur à Baden, vous emmène à bord de son bateau électrique à la découverte de son métier, de la vie d'une huître, d'un écosystème. La visite se termine par une dégustation !

Infos et réservation sur : www.aurythmedesmarees.fr

  • Avec le Chantier Ostréicole Jegat  :

Yvonnick Jegat vous fait découvrir son chantier ostréicole fondé en 1925 et son métier le temps d'une visite suivie d'une dégustation.

Infos et réservation sur : www.facebook.com/entreprise.jegat

Le saviez-vous ?

En France, nous consommons des huîtres depuis l’Antiquité ! Ce sont les Romains qui, en envahissant la Gaule, nous ont transmis leur goût pour ces petits mollusques iodés.

Avec l’aménagement des routes, la dégustation d'huître s’étend jusque dans les terres !

Je vous offre une huître ?