En savoir plus sur www.parc-golfe-morbihan.bzh

Haut de page

logo damgan la roche bernard tourisme
logo golfe du morbihan vannes tourisme
logo baie de quiberon

L'HUÎTRE CREUSE

L’huître n’a pas la vie facile ! Solidement fixée sur son rocher, elle est la merci de ses prédateurs. Heureusement, la nature l’a dotée de deux coquilles qui se referment de manière complètement hermétique. En plus, ce petit mollusque bivalve n'a pas peur de boire la tasse ! Pendant plusieurs heures, l'huître filtre l'eau de mer pour se nourrir du phytoplancton.

 

Contrairement à sa cousine l'huître plate, l’huître creuse a une forme ovale. De couleur similaire à celle des rochers, elle est parfois difficile à repérer. Pour la trouver à coup sûr, regardez dans les cavités rocheuses et sous les algues. L'huître creuse se récolte à l'aide d'un couteau. Une fois dans votre panier, il ne vous reste plus qu’à profiter de son bon goût iodé !

Le saviez-vous ?

Les coquilles d'huître s'appellent des écailles. D'ailleurs, "huître à l'écaille" est l'ancien nom de l'huître que l'on retrouve dans nos plateaux de fruits de mer.

Taille minimale autorisée

Quantité autorisée par personne

5 douzaines

Pêcher l'huître creuse

 Décrocher une huître

 

Placer votre couteau sous l'huître et essayez de la décoller du rocher. Attention à ne pas briser la coquille. Certaines huîtres sont plus biscornues que d’autres. Il faut alors bien faire son choix avant de les ôtées de leur rocher pour être sûr de pouvoir les ouvrir sans trop de difficulté.

  L'astuce du pêcheur

Pour savoir si une huître est vivante et peut donc être consommée, il est recommandé de toucher la petite zone foncée qui entoure le mollusque appelée "manteau" avec la pointe d’un couteau.